Le Meilleur Hôtel du Monde

Posted by on mar 28, 2017 in En développement

Continue

DSC00274Le City Plaza Hotel en plein centre d’Athènes, fermé pendant des années, était devenu le symbole de la crise économique grecque. Il a à nouveau ouvert ses portes pour accueillir plus de 150 familles de migrants ayant fui la guerre. Aujourd’hui, dans les couloirs jouent des enfants venus des quatre coins du monde. La vie est revenue avec l’espoir de penser la démocratie autrement. Un vrai havre de paix pour les réfugiés? Nous suivons une famille afghane. Zhenos a seulement 11 ans et déjà beaucoup de responsabilités. Elle devient femme, dans cet Hôtel où elle partage la chambre de ses parents et manifeste de plus en plus une soif de liberté.

 

 

Contacts

Producteur / Producer

The Wild Room 10 Rue Saint-Paul, 75004 Paris

Etiévant, Barthélémy Tel : + 33 (0)6 43 61 19 09

distribution@thewildroom.org

Note des réalisatrices

Director’s notes

Nous voulons aller au plus près des habitants de l’Hôtel City Plaza pour intercepter leur monde intérieur, leurs désirs, leur peurs. Le tournage se fait actuellement en toute petite équipe. Nous étions en contact avec les organisateurs, qui nous y ont invitées à vivre avec eux un mois entier, avec l’accord d’y filmer. L’hôtel est devenu un modèle pour les autres squats. L’espoir. Mais il est aujourd’hui impossible de savoir combien de temps peut-il perdurer, avant d’être fermé par l’état ou même brûlé par des manifestants «anti-immigration»: C’est maintenant que l’hôtel fonctionne, qu’il faut être sur place. Et c’est pour cela que nous nous y sommes rendues dans l’urgence. Le documentaire sera composé d’éléments très forts de fiction, pour créer des ambiances en dehors de l’hôtel et nous transporter vers la mer, dans une fantaisie. Le son sera très présent, pour suggérer une atmosphère ludique du monde de l’enfance, contrasté par le vécu des survivants de guerre, donné par des lumières contrastées et couleurs saturées, vives. Dans ces codes contrastés et des ombres obscures, se manifestent une projection du monde intérieur des personnages, leurs désirs et leurs peurs. À travers les yeux de l’enfance, nous nous immergeons dans l’hôtel, dans la vie intime de ces réfugiés qui y vivent.

 DSC00281

Biographie des réalisatrices

Director’s Bio

Anna Paula Hönig

FOTO_ANNA-PAULA_HONIGNée le 27 décembre 1981 à Berlin, Allemagne. Après des études de Relations Internationales à l’université de la Sorbonne à Paris, et au King’s College de Londres, elle a travaillé en tant que journaliste pour la chaîne d’information allemande Deutsche Welle. Elle a également dispensé des cours de reportage pour les journalistes Latino-américains à la Deutsche Welle Akademie, et a collaboré pour plusieurs documentaires français pour ARTE. En 2010 elle obtient une bourse pour commencer des études de cinéma à la Universidad del Cine à Buenos Aires, Argentine. Là, elle y a réalisé son premier court-métrage: «Les couleurs d’Helena» sur la période noire de dictature militaire en Argentine. Époque où son père argentin s’est vu fuir le pays et s’installer en Allemagne comme exilié politique. Le film raconte cette histoire sombre à travers les yeux d’une jeune fille. Son deuxième court-métrage: «Catalina et le Soleil» a fêté sa première au festival de cinéma de la Berlinale et a été présenté dans plus de 60 festivals. Il raconte une légende du Nord de l’Argentine. Ce film a été réalisé en collaboration avec les peuples du Nord.

Violeta Paus

75208_10200558295104746_1947158758_nNée le 26 décembre 1987 à Santiago du Chili. Elle fait ses études à l’Université de Buenos Aires (UBA), en Argentine, et obtient son diplôme en Réalisation, Cinéma, à la Faculté d’Architecture, de Design et d’Urbanisme (FADU). Le montage devient son principal métier et elle participe à différents projets documentaires, installations artistiques et vidéos institutionnelles tant en Amérique Latine qu’en France. Elle a travaillé comme réalisatrice pour son premier long métrage documentaire «Ajawaska, fragmentos de un viaje a las alturas», en tant que monteuse pour la série documentaire de télévision «Mentes brillantes» et «Derriere l’événement» (20 épisodes d’une minute pour France 2, France 3, et France 5) et pour les web-documentaires «Sarcellopolice» et «Pananueva». Elle a également officié comme critique de films, ainsi que comme programmatrice du festival Silence on court! à Paris. En 2015, elle a réalisé un installation de vidéo et performance appelée «Sin Panteón», qui s’est tenue au sein d’un forêt. Le projet a eu le financement du FSDIE, l’HANDSDPEA. et le soutien de la Mairie de la ville de Montreuil.

17467828_10212805321072741_331981903_n

Tags: